tortillon


tortillon

tortillon [ tɔrtijɔ̃ ] n. m.
• 1402; de tortiller
Chose tortillée. Tortillon de cheveux enroulés en chignon. Tortillon de tissu, de papier. Le bonbon « était enveloppé d'un papier bleu [...] il défit le tortillon » (Robbe-Grillet ). Spécialt Linge tortillé en bourrelet qu'on met sur la tête comme coiffure ou pour porter un fardeau.
Estompe en papier enroulé, employée pour modeler les dessins au fusain ou les pastels.

tortillon nom masculin Objet qu'on a tortillé ou qui a cette forme. Estompe en papier enroulé. Synonyme de torche. ● tortillon (synonymes) nom masculin
Synonymes :

tortillon
n. m.
d1./d Chose tortillée. Un tortillon de papier.
|| Spécial. Estompe.
d2./d Vx Bourrelet de tissu que l'on met sur sa tête pour porter un fardeau.

I.
⇒TORTILLON1, subst. masc.
Fragment d'un matériau quelconque enroulé sur lui-même; chose tortillée. Tortillon de ficelle, de tissu. Ce résidu placé dans un creuset taré de quartz ou de platine, muni d'une mèche (tortillon de papier-filtre sans cendres) est enflammé (CHARTROU, Pétroles natur. et artif., 1931, p. 112). C'est l'imprimeur qui préparera ensuite à l'avance une « palette » comprenant tous les tons à reproduire (...) et encrera chaque partie de la planche avec le ton correspondant, au moyen de petits tortillons de chiffon (Arts et litt., 1935, p. 28-16).
Loc. En tortillon(s). Enroulé à la manière d'un tortillon. On remarquait çà et là quelques habits fripés, quelques cravates blanches en tortillons et quelques gilets du siècle de Périclès (ABOUT, Grèce, 1854, p. 428). Un des petits gars, son sarreau en tortillon entre les dents, mélopa quelques mots (CHÂTEAUBRIANT, Lourdines, 1911, p. 254).
En partic., vieilli
Bourrelet de linge tortillé que l'on pose sur la tête afin de supporter une charge. (Dict. XIXe et XXe s.).
♦ Ancienne coiffure des femmes du peuple consistant à enrouler des mèches de cheveux en macaron au-dessus de l'oreille (Dict. XIXe et XXe s.).
P. méton. Servante; jeune fille du peuple. On lui donnait vingt minutes pour aller de la rue de la Goutte-d'Or à la rue du Caire, ce qui était suffisant, car ces tortillons de filles ont des jambes de cerf (ZOLA, Assommoir, 1877, p. 714).
Spécialement
BEAUX-ARTS. Estompe en papier roulé, utilisée pour ombrer les dessins au fusain ou les pastels. Dans l'exécution du pastel (...) tantôt l'on prend de la poudre à l'aide du tortillon (MOREAU-VAUTHIER, Peint., 1913, p. 107).
MAROQ., BOURRELLERIE, SELLERIE. ,,Accessoire métallique utilisé pour opérer des jonctions entre des pièces de largeur inégale (lanières, courroies, sangles, etc.)`` (GDEL).
Rare, littér. Contour, ligne sinueuse. Au retour de l'émigration, il n'y avait si pauvre banni qui ne dessinât les tortillons d'un jardin anglais dans les dix pieds de terre ou de cour qu'il avait retrouvés (CHATEAUBR., Mém., t. 2, 1848, p. 56).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. et homogr. tortillon2, homon. de forme conjuguée (nous tortillons). Att. ds Ac. 1694, 1718 et dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1402 « chose tortillée » (Compt. de Nevers, CC 11, f° 18 v°, A. Nevers ds GDF. Compl.); 2. a) 1581 « sorte de coiffure de paysanne » (Cl. GUICHARD, Des Funérailles, 52 ds DELB. Notes mss); b) 1680 « bourrelet disposé sur la tête pour porter un fardeau » (RICH.); 3. 1848 « tours et détours d'un jardin anglais » (CHATEAUBR., loc. cit.); 4. 1877 « petit rouleau de papier servant à l'estompe » (ARTH. BAIGNÈRES, Journ. offic., 28 avril, p. 3117, 3e col. ds LITTRÉ Suppl.). Dér. de tortiller; suff. -on1. Fréq. abs. littér.:15.
II.
⇒TORTILLON2, subst. masc.
Gâteau sec de forme ronde et torsadée. Quand nous sortions (...) avec les « filles » en robe de bure, nous allions à la chambrée manger des tortillons et nous assembler autour des bouteilles (GIONO, Eau vive, 1943, p. 49).
Prononc.:[]. Homon. et homogr. tortillon1, homon. de forme conjuguée (nous tortillons). Étymol. et Hist. 1600 tourtillon (OL. DE SERRES, p. 825 ds GDF. Compl.); 1803 id. (BOISTE); 1872 tortillon (LITTRÉ). Dér. de tourte; suff. -illon (v. -on1).

tortillon [tɔʀtijɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1402; de tortiller.
———
I
1 Chose tortillée. || Un tortillon de tissu, de papier, de fils. || Tortillon de cheveux enroulés en chignon.
0 (…) Mathias ouvrit le sac de cellophane et prit un bonbon au hasard. Celui-ci était enveloppé d'un papier bleu. Toujours d'une seule main, il défit le tortillon, mit le bonbon dans sa bouche (…)
A. Robbe-Grillet, le Voyeur, p. 164.
2 (1581). Vx. Linge tortillé en bourrelet qu'on met sur sa tête comme coiffure ou pour porter un fardeau ( Torche, 1.).
3 (1877). Petit fuseau de papier enroulé en spirale, qui sert à estomper.
———
II (1876; altér. possible de tourtillon, dér. de tourte). Gâteau sec en forme de cercle et présentant des torsions (→ Bretzel).
DÉR. Tortillonner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tortillon — Tortillon. s. m. Sorte de coiffure de paysanne, qui est comme une espece de boureler. Elle porte le tortillon. On appelle aussi, Une paysanne coiffee de la sorte, Un tortillon …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tortillon — (tor ti llon, ll mouillées, et non tor ti yon) s. m. 1°   Coiffure d une fille du bas peuple.    Fig. et familièrement. Petite servante prise au village.    Vieux en ces deux sens. 2°   Linge, torchon tortillé en rond.    Espèce de bourrelet que… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Tortillon — A tortillon (or tortillion) is an artist s tool used to smudge and blend drawings made from charcoal, graphite pencil, or pastel. The tool consists of a tightly wound stick of soft, fibrous paper, and is sanded to a point at one end like a pencil …   Wikipedia

  • Tortillon — Le tortillon est une pâtisserie élaborée à la façon d un biscuit Ayant une première phase d échaudage de sa pâte: un pochage dans l eau chaude avant cuisson au four. On retrouve des appellations, des recettes et des formes sensiblement… …   Wikipédia en Français

  • Tortillon — Schild Feld Schildhalter Schildhalter Schlachtruf …   Deutsch Wikipedia

  • TORTILLON — n. m. Chose tortillée. Un tortillon de papier. Un tortillon de paille. Il se dit absolument d’un Petit chignon fait d’une tresse de cheveux tordue et roulée sur elle même …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • TORTILLON — s. m. Coiffure d une fille du bas peuple. Il se dit, par extension, d Une petite servante prise au village. Les deux sens ont vieilli …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • tortillon — /tawr tee on , ohn /; Fr. /tawrdd tee yawonn /, n., pl. tortillions / tee onz , ohnz /; Fr. / tee yawonn /. a stump made of paper twisted to a point, used in drawing. [1890 95; < F: lit., something twisted < tortill(er) to twist (see TORT) + on n …   Universalium

  • tortillon — noun An artist’s tool used to smudge and blend a drawing made from charcoal, pencil, or pastel, consisting of a tightly wound stick of soft, fibrous paper, and sanded to a point at one end like a pencil …   Wiktionary

  • Tortillon — nm chemin sinueux Centre de la France et autres régions …   Glossaire des noms topographiques en France